Conseils pour Maître de Jeu débutant

Publié le par Gaëtanpat


Cet article a pour but de donner les premiers conseils aux Maîtres de Jeu débutant. Tous les conseils donnés dans cet article sont issus de mon expérience personnelle, à titre indicatif.

1.  Choisissez un univers de Jeu qui vous passionne.

En effet, vous allez passer beaucoup de temps à découvrir l'univers de jeu et le système de jeu, donc autant que l'univers vous passionne.

2. Choisissez un univers différents des autres MJs éventuels du groupe

De préférence, masterisez dans un univers inconnu des autres Mjs qui pourraient se trouver dans votre groupe de joueurs. En effet, cela vous évitera d'être confronté au joueur qui connaît très bien l'univers et/ou les règles et qui vous fera remarquer toutes vos erreurs.

3. Soyez physiquement dans de bonnes conditions

Le rôle de Maître de Jeu est un rôle passionnant autour d'une table, mais c'est aussi un poste qui demande beaucoup d'attention. Pour être le plus efficace possible, soyez réveillé et attentif. Ne masteriser pas après une grosse journée de boulot ou le lendemain d'une grosse soirée.

4. Préparez avec attention votre partie

Il va vous falloir pendant des heures faire vivre une aventure à vos joueurs et faire vivre un monde entier. Soyez donc prêt. D'abord, il vous faut connaître les règles essentielles du jeu. L'univers doit vous être très familier. Enfin, vous devez connaître l'ensemble des moments clefs du scénario que vous allez faire jouer, ainsi que le principaux personnage. Un dernier conseil : repérer sur votre écran de jeu les tableaux indispensables (combat, blessures, les compétences,etc...).

5. Choisissez un scénario du commerce

 Ne commencez pas à masteriser avec un scénario que vous auriez écris vous même, mais appuyez vous sur un scénario du commerce ou sur un scénario trouvé sur un site web de référence.

6. Préparez votre matériel

Il est bon aussi d'avoir prévu votre matériel : des dés en nombre suffisant, votre crayon à papier et des feuilles pour donner des indications manuscrites à vos joueurs (plan, information à destination d'un seul joueur).

7. Choix des joueurs

Si vous en avez la possibilité, choisissez les joueurs qui seront admis à votre table. En effet, évitez le joueur trop "fou fou" ou le joueur trop introverti. N'hésitez pas à dire à vos joueurs que vous êtes débutant en tant que Maître de Jeu, cela les rendra plus indulgents.

8. Ne soyez pas trop à cheval sur les résultats des dés

En effet, si dans une situation particulière vous faîtes un jet de dés défavorable n'en tenait pas compte. Si par exemple, vos joueurs découvrent le super vilain de fin au début du scénario et qu'ils décident de tirer dessus, ne paniquez pas. Dîtes à vos joueurs que leurs tirs n'ont pas touchés et organisez une poursuite alletante ou le super vilain fini par s'enfuir.

9. Soyez souple et imaginatif

En général dans une parie, il est rare que vos joueurs suivent à la lettre les étapes prévues dans un scénario (c'est d'ailleurs ce qui fait tout le charme du jeu de rôles). Si vos joueurs partent sur une mauvaise piste, laissez les faire. Surtout ne dîtes jamais : "ah non ça tu ne peux pas.. c'est pas prévu comme ça dans mon scénar). Cela gâcherait le plaisir des joueurs et il existe de nombreux moyens pour un Maître de Jeu mali pour ramener ces joueurs dans le scénario. S'ils en reviennet pas, tant pis improvier mais ne dites pas la phrase : "non ça c'est pas possible".

10. Ne lisez pas les descriptions fournies par le scénario

Vous n'êtes pas une machine qui doit lire bêtement les descriptions fournies par le scénario. Au contraire, mettez-y votre touche personnel. Vous avez un bureau à décrire, alors imaginez le : le bureau, les tableaux au murs, l'éclairage, l'odeur, le tapis au sol, le type de revêtement, la disposition générale de la pièce, la disposition des fenêtres... ne soyez pas limité par un paragraphe, mais exprimez votre vision des choses. Ainsi, vos joueurs auront l'impression d'un vrai bureau et ne pourront pas déceler facilement que ceux qu'ils recherchent se trouve dans la commode (celle que avez décrit comme les autres meubles de la pièce, sans insister).

11. Ne mettez pas de musique sur vos premières parties

La musique est une élément essentiel dans l'atmosphère d'une partie. J'y reviendrais d'ailleurs dans un article à venir. Mais ne vous embrouillez pas la tête avec cela au départ, vous pourrez y venir dans vos prochaines parties quand vous serez plus à l'aise. Il vaut mieux ne pas intégrer de musique si vous n'avez pas l'habitude : le mauvais choix d'un morceau peut vous mettre en l'air toute une scène.

12. Ne paniquez pas !

Il y a toujours un moyen simple de se sortir d'une situation complexe. Utilisez votre imagination et votre cerveau pour vous tirer d'un mauvais pas.

Par exemple, vos joueurs sortent de la trame initiale : ne paniquez pas, vous trouverez un moyen pour les faire revenir dans le scénario.

Vos joueurs rate un indice capital dans votre scénario : ne paniquez pas, vous trouverez une autre solution pour leur divulgés les précieuses informations.

Les dés ne sont pas avec vous et votre super méchant est en fait une super crèpe : ne paniquez pas, laissez tomber les dés et votre méchant redevient un super méchant vraiment méchant.

 Cet article est en perpétuel évolution, des nouveaux conseils y sont ajoutés régulièrement.

 

Commenter cet article